Basket pour tous

Comme vous le savez peut-être, notre club a pour devise : "Tous au Basket... Basket pour Tous !!!"

Grâce à l'initiative de Romain Mondoly (par ailleurs joueur de l'équipe fanion du club et coach de celle des séniors féminines), cette devise a dorénavant encore plus de sens. En effet, le projet de Romain de créer une section Handibasket (pour jeunes handicapés mentaux) au sein du BCUS vient de devenir une réalité. Pour cela il a pu bénéficier de l'aide de Romain Vallat, son coéquipier, qui travaille à l'IME René Bonnefond d'Eyjeaux et de Marion Arfelis, bénévole de service civique au BCUS.

Mais le mieux est encore de demander à Romain de nous en dire plus...

Bonjour Romain. Pourquoi ce projet ?

RM : "J'ai voulu réaliser ce projet pour 2 raisons : tout d'abord j'ai voulu allier ma passion (le basket) et mes études (Licence APA – Activités Physiques Adaptées- à STAPS à l'Université de Limoges). Ensuite, en accord avec le président de mon club, j'ai voulu mettre en place une nouvelle branche dans ce club afin de l'ouvrir à une forme différente de la pratique c'est-à-dire la pratique adaptée du basket. 
Ce projet peut aussi permettre d'appuyer mon président dans l'envie de faire grandir ce club familial." 
Dans quel but ? 
RM : "Par mes études j'ai pu voir que la pratique d'une activité physique était importante pour les personnes handicapées qui, à cause de leur(s) maladie(s), n'ont pas toujours l'envie, la capacité ou la possibilité de faire du sport.
Cette pratique d'activités physiques est bénéfique sur un plan de la santé mais aussi dans le lien social. En effet pratiquer une activité permet la rencontre et chez des personnes handicapées c'est souvent un moyen d'intégrer la société et cela peut avoir un impact sur la psychologie de la personne. 
Ce projet doit permettre à ces personnes de venir s'amuser, jouer et se rencontrer sur un terrain de Basket grâce au club de Saint-Léonard."
A qui s'adresse ce projet ? 
RM : "Le projet s'ouvre à des personnes handicapées mentales. En effet à la base de mon projet, je souhaitais créer une équipe de handibasket mais le coût matériel (achat des fauteuils adaptés) ainsi que la forme de handicap (physique) m'ont poussé à changer le public auquel je devais m'adresser (seulement 1 équipe présente en handibasket sur Limoges). Ainsi j'ouvre ce projet à un nombre plus importants de personnes. 
Cela offre la possibilité aux différentes structures (type IME - Institut Médico- Educatif - par exemple) de proposer à leurs résidents la pratique du basket.
Les séances que nous mettrons en place vont permettre aux personnes participantes de découvrir le basket-ball. La mise en place d'exercices simples et ludiques sera à la base de nos séances. Les séances se termineront par des matchs afin de mettre en pratique les différents apprentissages des séances."
S'agit-il de projet à court ou à long terme ? 
RM : "La mise en place d'un projet comme celui-ci demande que son application dure dans le temps. En effet je souhaite que ce projet soit un vecteur d'union entre le monde sportif valide et les pratiquants handicapés. Cela doit rester un moment de détente et convivial où tout le monde doit se rencontrer, partager, apprendre de l'autre autour du même dénominateur commun : le basket.
Il est probable que la première année soit une période test pour nous afin de faire découvrir l'existence de ce projet mais aussi une période où l'on va pouvoir approcher les différentes structures afin que dans les années futures ce projet soit ouvert à un plus grand nombre.

En résumé, le projet « Basket pour Tous » est la connexion entre le monde du sport, le monde du handicap et les valeurs que défend un club comme celui de Saint- Léonard.

C'est une action totalement bénévole et qui a pour buts le développement de la pratique sportive adaptée et la multiplication des possibilités qui s'offrent à ces personnes en situation de handicap de pratiquer une de ces activités. A travers le basket nous souhaitons aider ces personnes à leur épanouissement et leur bien- être. 

J'espère que ce projet puisse grandir dans un futur proche grâce à l'investissement de toutes les personnes qui ont pris part à son élaboration mais encore que le public auquel il s'adresse en soit récompensé." 
Merci Romain. Et longue vie à ton projet...